Safari au Kenya : Comment réaliser un safari à pied ?

Safari au Kenya

Publié le : 12 février 20163 mins de lecture

Les milliers d’animaux qui vivent en liberté dans les parcs animaliers du Kenya sont généralement observables à partir d’un minibus ou d’un 4×4. Mais, il est aussi possible de les observer dans leur milieu naturel à pied, en suivant certaines règles.

Se faire accompagner d’un expert traqueur

Le territoire Kényan est celui des Big Five, mais aussi d’autres animaux aussi impressionnants que les crocodiles, les gnous, les girafes et les singes. Ces animaux sont tous de nature sauvage et ne se laissent pas approcher facilement. Voilà pourquoi, faire appel à un expert traqueur est important durant un safari à pied dans le pays. Ce type de safari permet de se mettre davantage en contact avec les animaux que les autres types de safari. Grâce à l’expert traqueur que vous contactez, vous allez suivre les traces des animaux que vous appréciez. Vous allez également apprendre à vous déplacer sans bruit pour pouvoir les prendre en photo. Il s’agit d’une belle expérience, puisque vous allez agir comme si vous étiez un vrai chasseur.

Se faire accompagner d’un guerrier massai

Le guerrier massai est également appelé samburu au Kenya. Alternative à l’expert traqueur, vous pouvez aussi demander à ce type de guerrier pour vous accompagner durant vos différentes excursions dans les parcs animaliers Kényans. Non seulement, il connaît les meilleurs endroits pour les plus belles excursions, mais il sait aussi comment agir avec les animaux. Un samburu est un habitant du Kenya qui est habitué à la vie sauvage. Faire le safari à pied avec lui est une occasion de se familiariser avec la population locale et de se renseigner sur les différentes facettes de la culture Kényane. En toute logique, vous n’allez pas partir à la trace des animaux avec ce guerrier, vous allez observer à une certaine distance leurs comportements. Il n’y aura pas d’initiation à la chasse.

Les meilleurs endroits pour un safari à pied au Kenya

Puisque les animaux sont dans leur milieu naturel, ils sont dangereux pour ceux qui viennent à leur rencontre. La plupart sont des chasseurs hors pair, comme les léopards, les guépards et les lions. Certains sont dotés de fortes capacités pour s’attaquer à leurs ennemis, comme les rhinocéros, les crocodiles et les buffles. Voilà pourquoi, le safari à pied n’est autorisé que dans certains parcs à faible densité d’animaux sauvages. Vous pouvez vous adonner à cette activité dans le parc national de Hell’s Gate et dans le parc de Crescent Island.

Plan du site